Le Crowdlending, c'est quoi ?

Le prêt participatif est l'un des moyens donnés par le financement participatif. Dans tous les cas, les entreprises peuvent désormais trouver des sources de financement alternatives aux banques, notamment grâce au crowdlending.

Le crowdfunding, ou textuellement financement par la foule, est devenu depuis quelques années, une nouvelle source de financement pour les entreprises. Aujourd'hui, plusieurs formes de crowdfunding coexistent, chacune pouvant permettre aux PME de se financer plus aisément que par les circuits classiques. L'objectif dans tous les cas est de financer un projet, décrit par les PME et pouvant permettre son développement et sa croissance.

Les différentes formes de crowdfunding aujourd'hui

Il y a tout d'abord le financement par le don, qui peut être avec ou sans contrepartie. S'il est sans contrepartie, il permet le plus souvent de financer des projets solidaires ayant un impact social très grand. Si le financement par don se fait avec contrepartie, cela permet de recevoir une récompense en nature contre les dons.

A coté du don, l'investissement dans une entreprise est venu compléter l'offre de financement par la foule. Le crowdequity, permet ainsi à des particuliers d'acheter des parts d'entreprises, souvent en démarrage et qui recherchent des fonds propres. L'objectif est de financer le lancement ou la croissance d'une entreprise en échange d'une participation au capital. Il existe aussi l'investissement en royalties qui permet d'avancer de l'argent en échange d'un pourcentage de chiffre d'affaires ou de bénéfices futurs, générés par l'exploitation d'un produit ou d'un service.

Enfin, le prêt participatif, ou crowdlending, permet à des particuliers ou des entreprises d'emprunter auprès d'une communauté de particuliers qui apportent de l'argent pour financer un projet. Les plateformes de prêts, permettent ainsi de contourner les banques, frileuses à prêter à certaines sociétés, qui pour elles ne présentent pas toutes les garanties nécessaires.

La différence du crowdlending P2P et P2B

Le prêt participatif peut prendre plusieurs formes. Le prêt en P2P concerne uniquement le prêt entre particuliers. C'est ce type de financement participatif qui a été le premier à se développer, notamment aux Etats-Unis, avec Propser et Lending Club. En France, Il s'agit de Younited Credit qui organise ainsi le prêt entre particuliers, ce type d'offre n'existant pas en Belgique.

Le prêt P2B diffère du précédent par le type d'emprunteur. En effet, ce sont des entreprises qui viennent sur une plateforme pour financer un projet ou leur croissance en se finançant auprès des particuliers. Il existe plusieurs types de prêts, pour le financement des PME notamment. Ainsi, de manière générale, le prêt sera rémunéré par un taux d'intérêt, mais certaines plateformes proposent aussi des prêts sans versement d'intérêts ou encore sous forme d'obligations.

Dans ce type de financement participatif, l'argent est bloqué uniquement pendant la période du prêt. L'horizon de placement est donc connu à l'avance ainsi que le rendement puisqu'il est déterminé par le taux d'intérêt que l'entreprise s'engage à payer. Et même s'il existe un risque de perte sèche, les taux de défauts sont particulièrement faibles et la visibilité du crowdlending est plus lisible que dans le crowdequity.