Le crowdlending, un effet de mode ou une vraie classe d’actifs ?

Ceux qui pensent que le financement participatif se limite à un effet de mode pourraient bien se tromper.

Non seulement le marché est en plein essor – il est estimé à 55 milliards de dollars dans le monde en 2016 – mais il attire également de plus en plus d’investisseurs institutionnels qui investissent aux côtés des particuliers. A tel point que ce sont ces derniers qui aujourd’hui poussent véritablement ce marché.

L’intérêt marqué par ces professionnels pour ce secteur en fait aujourd’hui une classe d’actifs à part entière.

L’EUROPE EN RETARD ?

En 2016 le marché mondial s’est structuré comme suit :

1 Milliard d’euros pour l’Europe, 4 Milliards euros pour le Royaume-Uni et enfin 50 Milliards rien que pour les Etats-Unis.

Ainsi le marché UK représente 4 fois le marché européen, mais il faut noter qu’il a 3 ans d’avance, idem pour les USA avec un marché 50 fois plus important, mais avec 6 ans d’avance.

Alors, l’Europe est-elle à la traîne ? Pas vraiment.

Les analystes ont noté que la courbe de croissance de l’Europe est en phase avec celle du Royaume-Uni et des Etats-Unis si l’on se positionne 3 ans et 6 ans en arrière.
De belles perspectives à entrevoir donc.

Sources des données : Eiffel Investment Group

LE CHIFFRE A RETENIR

62% : Le marché mondial du crowdfunding est passé de 34 milliards € à 55 milliards €, soit une croissance annuelle de 62% !