Pourquoi une PME de plus de 10 M€ se finance-t-elle via le crowdlending ?

La semaine dernière, 2 PME - Australian et Moneytrans - actives sur plusieurs marchés européens et qui réalisent chacune plus de 10 millions d'euros de volume d'activité, ont levé des fonds en crowdlending.

Alors pourquoi ces PME solides financièrement se tournent-elles vers le financement participatif et ne se limitent plus à financer leurs besoins exclusivement auprès de leur(s) banque(s) ?

Une absence de garantie.

Sur le segment des crédits aux PME les banques exigent systématiquement l'octroi de garanties et/ ou de cautions. Elles n'analysent plus le risque crédit de la PME mais se cantonnent à évaluer la qualité des garanties du débiteur. Dans le cas de Moneytans, ses crédits bancaires à courts terme sont tous garantis par des actifs immobiliers. Lorsque l'entreprise a récemment vendu l'un de ses actifs, la banque a diminué sa ligne d'1,5M€ à 1M€. Le crowdlending a permis à Moneytrans d'emprunter 250k€ sans aucune garantie afin de financer sa croissance.

Une réactivité.

Le délai d'obtention d'un crédit bancaire est long. Australian, par exemple, a attendu plus d'1,5 mois afin d'obtenir un prêt auprès de sa banque. En faisant appel au crowdlending, l'entreprise a obtenu un financement de 250k€ 6 jours seulement après avoir soumis son dossier auprès de la plateforme contactée.